La préparation à l’accouchement …

S’il y a bien un truc que je redoute, c’est l’accouchement. Vous allez me dire que c’est normal, que toutes les futures maman ont peur de ce moment car on ne sait jamais comment cela va se passer exactement, et encore plus lorsque c’est le premier…
Mais moi c’est encore pire que ça.
Je vois l’accouchement comme une rencontre exceptionnelle, certes, mais … surtout comme une grosse boucherie sanglante, douloureuse et (beaucoup trop) longue.

dégouté
A la limite j’ai absolument pas peur pour la péridurale, ni même pour une césarienne, mais un accouchement naturel… J’ai envie de dire non merci.
Toutes les mamans (et quelques futures mamans également) me prennent pour une dingue.
Dans l’idéal, j’accouche le 18 juillet à 21h, par césarienne. (Mon terme : 17 juillet).

2991075071_1_3_hqLpK5Qv

Pourquoi ?
Ma gygy est en congé jusqu’au 17 inclus (je veux pas qqun d’autre qu’elle), si j’accouche à 21h je pourrai me « reposer » la nuit (si j’accouche à 4h du mat c’est mort, les visites commencent à 14h le jour même) et, la césarienne me laissera une belle cicatrice bien bien douloureuse mais je préfère ça à l’épisio, la poussée (enfin, LES poussées), l’interdiction des tampons #GlamourTime, les je-ne-sais-combien d’heures de travail, le risque de se faire caca dessus (SI SI !) #ToujoursGlamour , le sang, la repoussée pour le placenta, les SPLASH (oui bon, je sais, j’exagère) et tout le reste.
Je ne cesse de me dire « elle va sortir, c’est sûr, mais je ne la pousserai pas dehors moi-même par là en bas. » NON NON NON
Je préfère une péridurale pour endormir le tout, on sort le bébé gentiment (et tout le reste aussi), on voit bébé qui (j’espère) pleure, papa accompagne bébé, maman se fait recoudre et ensuite on souffre en silence du mal de la cicatrice. VOILA, bien proprement. PAS DE CRIS, pas de larmes de douleur (juste de la joie) , pas de poussée douloureuse, pas d’épisio, tampons autorisés (ou CUP !!!) , pas de périnée ramolli (à retravailler avec un kiné après) pas de hurlement sur le papa parce que « mais puxaxn ta gxexle je crève de mal alors arrête de me dire que ça va aller , je CHIE là, t’accouche pas à ma place alors tu sais pas !!! », non, on le sort gentiment et voilà.
Oui, moi, à choisir, j’organise mon accouchement : date, heure, technique d’accouchement et pourquoi pas même les médecins ? xD

* OUI, JE  RÊVE, JE SAIS*

tumblr_leftahY4RZ1qf8yek

SOIT, où voulais-je en venir déjà ? Ah oui, la préparation à l’accouchement.

J’ai entendu parler de 3 méthodes de préparation à l’accouchement (oui je sais, il en existe plus que 3) :

  • L’haptonomie
  • La préparation à l’accouchement aquatique (dans une piscine, donc)
  • Avec une sage-femme (méthode classique)

 

Pour l’haptonomie, c’est donc une méthode pour impliquer (futur-) papa. Techniquement, la méthode de l’haptonomie consiste à entrer en communication avec le bébé grâce au toucher et à des caresses précises sur le ventre de la maman. Le papa apprend aussi à « gérer » la maman (pour respirer, pour lui tenir la nuque etc etc). On stimule bébé « in-utéro » qui met le bébé en confiance, afin qu’il se sente en sécurité. L’avantage avec l’haptonomie c’est que le papa crée un lien avec le bébé, et participe vraiment au travail que fourni la maman avant et pendant l’accouchement.

Pour la préparation à l’accouchement aquatique, c’est idéal pour toutes les femmes qui aiment l’eau (même si savoir nager n’est pas une obligation) et qui veulent avoir une activité physique durant la grossesse, sans danger pour bébé. L’effet de l’eau permet à la maman de se sentir légère, de se détendre et on dit que l’on ressent un bien-être grâce aux exercices pratiqués. Les exercices consistent à travailler le souffle, la position du bassin et aident à atténuer les douleurs du dos. On dit même que ça renforce les abdos ! (Avoir des abdos en étant enceinte, OUI , c’est possible ! 😀 )

Pour la méthode classique avec une sage-femme, c’est assez simple. C’est idéal pour les femmes qui veulent se rassurer sur tous les « détails » de l’accouchement : quartier de maternité, contractions douloureuses (au secours c’est quoi, comment on gère ça ?) , expulsion du bébé (Sérieux , ça va sortir par là ? NAAAAAAN) , respiration à avoir (Ah, alors c’est vrai qu’on doit faire le chien assoiffé ?) … Bref, la gentille souffre-douleur , euh, sage-femme est là pour nous rassurer, et nous apprend (par théorie surtout) , à comprendre notre anatomie, les différentes étapes de la grossesse (et de l’accouchement) et elle nous en apprend même plus sur après : l’allaitement, suite de couche, etc.
Evidemment, il n’y a pas QUE de la théorie, il y a aussi de la pratique ! La dame (ou l’homme, car oui, il existe des homme sage-femme (ça ne s’appelle pas des sage-homme, non)) apprend aussi à la future maman à respirer profondément au moment des contractions, elle nous montre des positions pour soulager le dos et apprend à muscler le périnée (vous savez , ce muscle qui vous permet de vous retenir quand vous devez faire pipi…). Le + , les papas sont souvent conviés aux séances, afin de pouvoir rappeler à la maman (qui sera A PEINE paniquée) les bons gestes le jour J, et pour se rassurer lui-même aussi !

que_faire

Alors alors, mon avis.
Au début, je voulais VRAIMENT que PapaBou participe, et donc je voulais faire de l’haptonomie. OUI MAIS, elles sont rarement remboursées par la mutuelle (ah oui, cette grande question d’argent), elles se font souvent en groupe (les séances individuelles existent, mais ENCORE plus chères) donc pour les pudique (comme moi) c’est un peu « difficile » sachant que l’on se trouve souvent en sous-vêt’ (culotte-top). Il faut s’y prendre tôt pour avoir un nombre maximum de rendez-vous et dans ma région une seule dame le fait.
Donc je me suis dit : PISCINE !
Là de nouveau, les séances sont en groupe (oui j’ai un soucis avec ma pudicité *pas français*) et même si le papa peut participer, il fallait faire 30km pour y aller car il n’y a qu’un centre qui le fait dans ma campagne. Les séances sont en partie remboursées par la mutuelle mais … évidemment… C’était complet !
Vous vous en doutez, donc, je vais choisir la préparation classique, avec une sage-femme. Ce que j’aime avec cette technique c’est que la dame est dans le métier, elle assiste à des accouchements (presque) tous les jours et elle a déjà l’expérience d’avoir eu des enfants. (Celle avec qui je voudrais travailler en tout cas). Oui, je parle au futur parce qu’en grande organisée que je suis, je n’ai pas encore contacter la dame. Les séances sont remboursées (en partie) par la mutuelle. Elles sont individuelles. Et elle les fait à domicile ou chez elle. Il y a même un rendez-vous post-natal pour voir comment ça se passe avec le nouveau-né. Je trouve ça sympa. Alors, vous avez peut-être pensé au fait que c’était pareil qu’une Doula. (KESAKO ?) Et bien effectivement, la doula fait la même chose SAUF QUE, elle n’a aucun diplôme d’infirmière ou autre, elle ne pratique donc JAMAIS de geste médical, elle fait une formation pour faire doula (accessible à tout le monde. Si ça vous tente de devenir doula vous-même, c’est possible). Et évidemment, ses services ne sont pas remboursés par la mutuelle. Je préfère la sage-femme pour, généralement, sa plus longue expérience.

Je pense (mais je ne suis pas sûre) qu’à peu près toutes les séances de préparation à l’accouchement (toute confondue) commence +- aux 5ème mois de grossesse. OKE JE SUIS LAAAAARGE ! *Ou pas* .
Pour ce qui est du papa, il s’en fou ! :p Il a dit que ce que je choisirai ce sera bon, tant que ça ne lui coute pas un bras (bah oui, il va en avoir besoin pour porter sa fille, dit-il !).

Voilà voilà. Je pense avoir tout dit… Evidemment il existe aussi d’autres techniques comme la sophrologie, le yoga, ou simplement les livres, pour celles qui préfèrent apprendre seules. Toute méthode est bonne, tant qu’elle vous convient, après tout !

Et vous ? Vous avez fait quoi ou bien vous voulez faire quoi comme préparation à l’accouchement ? Qu’en dit le futur papa ? Dites-moi tout !

Des bisous

Mo’

Publicités

2 commentaires

  1. Merci pour ce post bien détaillé!!
    Pour l’haptonomie, nous avons trouvé sans problème (nous sommes à Lyon), une sage femme en libéral qui vient à la maison, et le tout remboursé par la sécu! Apparemment on a eu de la chance, en tout cas c’est super comme préparation!

    J'aime

    1. Avec grand plaisir ! 🙂
      Ici en Belgique ça ne fonctionne malheureusement pas comme ça. L’haptonomie n’est pas remboursé, sauf si c’est prescrit par un doc… Du coup, personnellement, aucune préparation à l’accouchement, finalement. Je regrette un peu, mais avec mon travail je me rend finalement compte que je n’aurais jamais eu le temps de m’y consacrer à 100% (et si je fais qqchose, je préfère le faire à fond 🙂 )
      Merci de ton commentaire !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s