Ascenseur émotionnel

Hier, après m’être remise de mes émotions de la veille, je me suis levée un peu plus sereine. Une grosse journée s’annonçait, entre boulot et rendez-vous médicaux (prise de sang + anesthésiste)…

letsgo

 

Vu notre soucis de voiture, j’y ai été avec ma soeur. J’avais rendez-vous chez l’anesthésiste à 16h40 mais je voulais faire ma prise de sang avant (pour éviter de trainer après, toussa). On est parties à 15h. Ma Pucette n’arrêtait pas de gigoter. J’étais ultra nerveuse parce que
1) j’aime pas du tout les prises de sang… Les aiguilles toussa… C’pas (du tout) mon dada.
2) On m’a parlé d’une anesthésiste (Appelons-la Medusa) pas top top qui bosse là où j’dois accoucher et j’avais pas du tout envie de tomber sur elle. (J’l’ai d’ailleurs dit à ma soeur sur le  trajet).
Soit ! On est finalement arrivées et j’ai attendu 30 bonnes minutes avant de passer pour la prise de sang qui a duré … 2 minutes max.
Une femme super sympathique s’est occupée de moi. Elle a piqué comme une débutante (ouais pardon mais j’ai un bleu là) mais elle était rassurante. Elle m’a posé plusieurs questions, et m’a venté les louanges de ma gygy. (Ouais ouais, ma gyné est géniale)
Ensuite je suis re sortie de là, soulagée d’un poids, malgré la douleur (j’avais bien senti qu’elle avait piqué comme une merde).

cacestfait1

Ensuite j’ai vu le nom de l’anesthésiste chez qui je devais aller… Et ouais. Vous avez deviné…
Medusa.
On s’est regardé avec ma soeur en riant. Suffit vraiment de demander à ne pas avoir quelque chose pour l’avoir. (Oké, la prochaine fois je demande à l’avoir pour voir. Et tant que j’y suis, j’veux bien accoucher 10 jours après terme sans soucis, HUM)
Quand j’ai vu la dame, je me suis dit qu’elle avait pas l’air si terrible … Une petite jeunette qui avait juste l’air un peu … un peu jemelapète …
J’ai été un peu déçue du rendez-vous. Je vais le dire comme ça.
La gyné m’avait dit qu’elle m’expliquerait tout le déroulement de la péri, qu’elle me dirait comment me mettre lors de la pose de la péridurale, les effets, combien de temps ça prends etc. Enfin, qu’elle m’expliquerait quoi.
Au lieu de ça, elle m’a posé les questions « logiques » (allergies, antécédents, problèmes éventuels…) et elle m’a donné une feuille A4 qui explique, je le cite comme elle l’a dit « Ca explique comme la péridurale c’est génial ! »
Elle a regardé mon dos, elle a tâté (le tout en maximum 15 secondes) , s’est rassise. M’a expliqué un truc que je n’ai absolument pas compris (je ne saurais même pas l’expliquer, c’était juste flippant car ça parlait de douleur atroce à la tête) et m’a dit « pour poser la péri c’est ultra simple, on fait un champs stérile puis on pique entre 2 vertèbres ». POINT.
Elle a quand même relevé mon soucis de tension, m’a dit que c’était bien que la gyné m’ait programmé un monito et puis on est sorti.

large_point-conference-thumb1

Ma soeur a dit « ça va, elle était bien quand même ».
En effet, la femme en elle-même n’était pas si terrible… Elle a vraiment des airs de « je sais tout et t’as qu’à tout comprendre de toute façon » et pour le côté explicatif on repassera… Mais ouais, elle était sympa.

Donc j’suis sortie de là avec l’impression d’avoir perdu mon temps. Je ne sais pas pourquoi j’ai fait la prise de sang, je ne sais pas comment ça se passera pour la péridurale. Ah, si, j’ai ma feuille A4 explicative. Limite j’en apprends plus en regardant BabyBoom. (Pardon mais, j’ai vraiment été déçue.)

On est repartis après avoir mangé un morceau et quand je suis rentrée j’ai fermé mon magasin (que mon indispensable, adorable et merveilleuse maman a tenu le temps de mes rendez-vous, comme à chaque fois, et je lui en suis tellement reconnaissante ❤ ) .

Quand je suis rentrée chez moi, l’homme m’a annoncé qu’il avait fini de monter la commode et le lit de la petite. Et là… Bah j’ai fait comme toute bonne femme enceinte : j’ai chialé.

emsttrs1
J’avais vraiment subi beaucoup de stress, et les rendez-vous avaient pas été glorieux. J’étais fatiguée et… tellement heureuse !
On s’est donc empressé de monter, que je puisse voir son travail.
Et j’ai fondu. Je me suis sentie… plus complète.
Le fait est que depuis quelques temps j’ai l’impression de ne pas avancer. De voir les choses stagner. J’avais un peu l’impression de jongler entre boulot et dodo. Et le fait d’avoir peu de temps à consacrer à l’arrivée de notre petite Pucette me rendait malheureuse, même si je ne pouvais pas facilement y remédier avant de vrais congés. (Car quand j’ai 2-3h de libre, je dors) .
Alors là, de voir ce lit, si petit, avec ce matelas. La commode et tout… Et bien ça m’a émue. Je me suis vue avancer, je me suis vue poser ma fille dans ce lit, ranger ses affaires dans la commode… Bref, je me suis sentie plus complète.

Alors j’vous montre pas maintenant parce que l’homme doit encore monter la garde-robe et que je ne récupère les éléments de la chambre qu’aujourd’hui. (Tour de lit, housse de matelas toussa, bref, de quoi « égayer » un peu la chambre)…

Néanmoins le soir, alors que j’étais tranquillement dans mon fauteuil, je me suis sentie nerveuse. J’ai donc pris ma tension, qui était effectivement trop haute…
Je l’ai notée dans mon carnet, un peu déçue.
J’avais finalement eu une belle fin de journée, puisqu’en récompense de ces rendez-vous chiants j’avais eu la joie de découvrir la future chambre de ma fille pratiquement montée entièrement ! Mais non, ma tension n’était apparemment pas d’accord…

index

J’ai été me coucher après un bon bain, et je suis maintenant excitée à l’idée de vivre cette journée. Car aujourd’hui, je vais, avec une copine (bah oui, j’ai toujours pas de voiture), récupérer plein de choses déjà achetées de la liste de naissance, ainsi que des pyjamas et bodys en taille naissance pour ma Pucette. Je vais en même temps acheter les trucs glamour qu’il me manque pour la maternité (mais si, vous savez, ces protections ULTRA énorme, la crème anti-crevasse pour tetons, les coussinets d’allaitement, toussa toussa) …
Je me dis qu’entre fille ça sera d’autant plus chouette, donc je me réjouis !

C’est tout pour aujourd’hui ! Et vous dites-moi ? Comment s’était passé votre rendez-vous avec l’anesthésiste ? Suis-je la seule à avoir pleuré en voyant sa chambre montée ?

Des bisous

 

Mo’

Publicités

8 commentaires

  1. Ah zut j’avais pas fini
    J’ai pas pleuré mais j’étais pressée d’y mettre les meubles (mais il fallait attendre les nouveaux pour la grande soeur avant)
    Pour la péri c’est un peu survendu de dire que c’est génial quand mm maintenant la pose en soi ne fait pas mal du tout. Moi j’ai rien senti.
    Si tu as besoin de plus d’infos tu peux en demander à ta SF elle saura aussi te dire à quel stade on la pose, comment ça fonctionne etc. Hésite pas

    J'aime

    1. Haha,il faut dire qu’en ce moment je pleure énormément et pour vraiment pas grand chose. Le mélange « fatigue + hormones + sensibilité de base » n’a pas fait bon ménage chez moi 😀
      Le fait d’avoir vu sa chambre montée a rajouter un sentiment en moi que je ne connaissait pas encore… J’ai comme… réalisé que nous serions bientôt 3, que dans ce petit lit il y aurait notre petite merveille, que dans ces placards il y aurait des mini-vêtements etc… Ca m’a émue !
      Oui de toute façon je compte en parler à ma super gyné, qui elle m’expliquera certainement ça mieux que Medusa !

      J'aime

  2. Ton article m’a fait rire avec l’anesthésiste ça me rappelle des souvenirs! Dans quel hôpital vas-tu accoucher? Je me rappelle aussi de ce rendez-vous qui n’avait duré qu’une quinzaine de minutes et auquel je n’avais quasi rien compris… un peu stressant du coup, sachant que (pour moi du moins car ultra douillette) je comptais bcp sur la péridurale. Mais rassure-toi, je n’ai presque rien senti, si ce n’est que quelques picotements au moment de l’anesthésie 🙂

    J'aime

    1. J’accouche au CHR de Verviers (le grand hopital), car ma gygy a un mi-temps là-bas 🙂 Moi ce n’est pas que je sois douillette, c’est que j’aime tout planifier, je compte aussi énormément sur la péridurale donc j’aurais aimé en savoir un peu plus. Je me suis retrouvée bien avec ma feuille « La péridurale c’est génial » … Mais tu me rassure, si tu me dis que tu n’as rien senti 🙂 (J’espère tout de même ne pas tomber sur Medusa le jour J)

      J'aime

      1. Hihi j’ai accouché là-bas aussi ;-). Je ne sais pas du tout qui est Medusa, je me rappelle être tombée sur une femme peu sympathique lors du rendez-vous. Par contre le jour j l’anesthésiste était un homme, plutôt rassurant. Allez, courage! j’imagine que ça doit être difficile aujourd’hui avec la chaleur… :-/

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s