Repos forcé …

Me revoilà, bien en retard (honte à moi, mais la reprise du boulot n’a pas été simple) pour vous raconter la suite !

J’ai pris le traitement jusqu’au dimanche, date des 37SA.
C’était long et difficile, car ce médoc me rendait complètement stone. Je n’ai fait que dormir, dormir et encore dormir, c’était un peu pénible car je me sentais dans le pâté en permanence ! Genre je m’endormais tout le temps…

dodo

 

J’avais rendez-vous chez la gygy le mardi qui suivait. Nous avons regardé la Pucette qui apparemment était bien en forme avec +- 2kg820. Col ouvert à 1 doigt, bien modifié mais toujours postérieur et long (même si un peu raccourci).
Par contre, ma tension à moi l’était pas bonne (toujours pas) et donc elle m’a programmé un monito le lendemain ET vendredi.

Mme Gygy m’a conseillé de prendre ma tension régulièrement, particulièrement au repos, et de ne pas hésiter à me présenter aux urgences maternité en cas de symptômes de prééclampsie (barre à l’abdomen, « mouches » devant les yeux, tension haute, violent maux de tête, oedemes…).

J’avais toujours des petites contractions, mais rien de bien méchant. La gyné m’a quand même prescrit une  prise de sang pour écarter la prééclampsie (prise de sang que j’ai faite le lendemain en même temps que le monito).

Le lendemain, monito.
Devinez sur qui je suis tombée ?
La SYMPATHIQUE sage-femme de la fois d’avant. Mais si vous savez, celle avec la douceur légendaire !
antipathique
On m’a laissé 3h dans cette salle de monito, où on entendait des femmes hurler (accouchement sans péri ? ) … A un moment ça n’allait vraiment pas, j’ai appelé.. Il leur a fallu 40min pour venir s’occuper de moi !
J’ai par après appris qu’il y avait 7 accouchements en même temps et qu’ils n’avaient effectivement pas le temps …
Ils m’ont fait la prise de sang, m’ont piqué 4 fois pour finalement réussir à trouver une veine (merci pour les bleus , au passage.)… BREF, trop top.
Résultat : monito toujours bon pour la Pucette, prise de sang bonne également tension toujours trop haute pour moi…
Restait plus qu’à attendre le vendredi pour le monito suivant…

patience

J’ai continué de surveiller ma tension, qui avait tendance à monter sans raison, genre quand j’étais tranquillou dans mon bouquin ou devant une série débile…
Et arriva le vendredi, jour de monito.

J’avais rendez-vous à 8h30, et la Gygy m’avait dit qu’elle viendrait après pour discuter de la suite car elle était en congé à partir du jeudi de la semaine après et qu’il allait falloir rencontrer ma nouvelle gygy…
Bref, monito pareil que le mercredi…

Gygy me dit alors ce que je ne m’attendais pas à entendre :

« Bébé arrive à presque 38 SA, il fait au moins 2kg900 maintenant, et est considéré comme à terme. Avec votre tension, il est peut-être préférable de prendre des mesures afin de ne pas prendre de risque pour bébé ni pour vous. C’est pourquoi je vais vous déclencher. Mardi 05 juillet à minuit »

Ma tête, à ce moment là :

choqué21

MARDI PROCHAIN ?  (Oui oui)

Elle m’a alors expliqué que je devais me rendre à la maternité lundi soir à minuit, à jeun depuis au moins 4h (Donc +- 20h) et qu’on allait utiliser un déclenchement dit « naturel ». On insère une pastille vaginale, qui va faire murir le col et qui va déclencher naturellement les contractions et ensuite le travail.
Une première pastille sera insérée dans les environs de minuit et demi. Si ça ne fonctionne pas, on m’en insère une autre 6h plus tard.

Je suis sortie de là avec un double sentiment.

Celui avec l’envie de danser, genre « OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ma fille va enfin sortir de là ! Je vais pouvoir tout prévoir : épilation, valise archi prête, petit sms pour prévenir de la naissance, puisque bébé faisait +- 2kg900 acheter des vêtement taille naissance……  »

whouhouhou

Et puis le sentiment de peur : Purée, ça veut dire que je vais devoir accoucher. Ca veut dire que ce sont nos derniers moment rien que toutes les deux… Ca veut dire que la vraie vie de famille va commencer. Ca veut dire que je dois me préparer à avoir la péridurale, les effets secondaires, me préparer à peut-être subir une épisiotomie, des complications..

 

Bref, j’étais entre l’impatience, l’excitation et le stress et la peur…
On se prépare pendant presque 9 mois à vivre ce moment, mais quand il est si proche, on se rend compte que 9 mois, ça passe vite quand même.

Ca a du bon et du mauvais , de connaitre SA date… J’allais avoir 3 jours et demi pour penser à ma belle grossesse, cette expérience unique, profiter de nos derniers moments à deux, mais aussi pour me préparer à cet accouchement imminent…

Suite au prochain post ! (Plus régulier je vous le promet, il sera en ligne demain !)

Des Bisous,

 

Mo’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s