Les faire-parts, le choix du prénom et mon séjour à la maternité

Avant de commencer mon récit sur les faire-parts, je vais vous parler de mon séjour à la maternité 🙂

Et bien il fut… HORRIBLE !
Je n’ai pas eu d’autre choix que d’être en chambre double (assurance hospitalia manquante oblige… A moins de vouloir vendre un rein et un bout de foie pour payer mon accouchement…).
Normalement on reste environ 2h dans la salle d’accouchement, le temps de retrouver ses esprits et d’avoir un moment seuls à nous 3. Et bien pas de chance pour nous, il était quelque chose comme 6h30 (soit 1h après avoir mis au monde la Pucette, et donc plus ou moins 20min après qu’on ait eu fini mes soins et ceux de la petite) quand on m’a mis dans ma chambre (double donc). Ils manquaient de places (beaucoup d’accouchement) donc ils devaient se dépêcher de libérer les salles d’accouchement. J’ai donc quitté la salle avec ma petite dans les bras, sur le temps que l’Homme allait chercher mon sac et mon coussin d’allaitement.
Étant en chambre double , n’ayant pas dormi et étant donné qu’il était tôt, l’homme est rentré dormir, me laissant seule avec la puce. J’ai trouvé ça trop rapide, mais ces chambres sont minuscules et s’il était resté je ne sais pas où il aurait pu s’allonger pour être un minimum bien mis. Quant à moi je n’avais toujours pas récupérer mes sensations (ni mes jambes, ni le reste) que pour me bouger le gras toute seule

alone

Bref ! Mon séjour à la maternité commençait bizarrement. Je me sentais un peu seule mais le petit déjeuner n’allait pas tarder à arriver.

Que dire ?
La bouffe ? Infecte. Sans goût. A part la soupe du midi qui n’était pas trop mauvaise, le reste n’était vraiment pas bon. J’suis pas difficile (enfin si un peu mais quand même) mais là c’était clairement pas possible.
Le service était merdique. Si je n’avais pas mangé le matin (gérer tetée, bain, soins pour moi, soins pour la petite) , ils me reprenaient mon plateau. (Oui oui !)
Les dames étaient très antipathique et si on n’aimait pas ce qu’il y avait au menu, et bah tant pis. (Le midi on avait toujours le choix entre 2 plats donc ça allait. Mais le matin c’était toujours du pain avec soit de la confiote à tous les gouts soit du miel)

Les sages-femme et infirmières :
Autant dire qu’on n’avait pas intérêt à être en train de crever. Il leur fallait parfois jusqu’à 45min pour venir quand on sonnait.
J’ai ce qu’on appelle une malformation des tetons (tetons plats -> intérieurs) (Comme ça vous saurez tout). J’avais donc très difficile pour allaiter ma fille, et elles ne m’étaient pas d’une grande aide. Elles ne l’ont remarqué d’ailleurs qu’à 2 jours de vie de ma pucette, à ce moment ils m’ont donné des téterelles (bouts de sein en silicone). Mais là encore, un service de merde. Désolée mais il n’y a pas d’autres mots. Je ne savais pas dire si la petite mangeait ou tetais pour teter (comme sur une tetine quoi). Elles ne m’expliquaient pas, se contentaient de dire « non mais là sa bouche est mal mise » et s’en allaient. Elles n’avaient jamais le temps.
Lorsque j’ai changé ma fille seule pour la première fois, j’étais seule. Je ne savais pas comment m’y prendre (désolée , j’ai eu beau faire beaucoup de baby-sitting c’était la première fois que je devais changer un nouveau-né). J’ai donc appelé pour que l’on vienne m’aider. Ma petite hurlait sur la table à langer, j’ai du attendre 20minutes que quelqu’un vienne, pour finalement qu’elle le fasse en triple vitesse à ma place sans rien m’expliquer.
Ma fille a eu d’énormes crampes la 2ème nuit. Les sages-femmes ne m’ont pas aidé.
Une fois encore, j’ai eu de la chance que ma copine sage-femme était à nouveau de garde cette nuit-là, car sa gentille collègue (qui m’avait accouché avec elle) est venue chercher ma petite pour la placer avec eux en néonat’ pour la nuit, que je puisse dormir un peu. Cela faisait 4 nuits complètes que je ne dormais pas du tout (la première nuit avec Inès avait été très difficile) et j’étais épuisée. Les visites et la chaleur n’arrangeait rien, et encore moins la colloc’ de chambre qui était très sympathique mais qui finalement me prenait beaucoup d’espace elle aussi.
J’ai donc pu dormir 4h, ensuite on est venu me la ramener, elle était toute paisible et j’ai pu lui donner à manger calmement.
La 3ème et dernière nuit s’est très bien passée. Inès dormait 4h, puis mangeait, et ainsi de suite jusqu’au samedi.
Je devais normalement rentrer le dimanche, mais je n’en pouvais plus. Le service n’était tellement pas bon, je voulais rentrer.
Le pédiatre est venu ausculter ma fille et a jugé qu’elle pouvait rentrer.
Nous sommes donc rentrés le samedi dans les alentours de 14h. (YOU-PIE ! LIBERATION !)

giphy

C’était donc mon horrible séjour à la maternité !
Autant le quartier d’accouchement était parfait, autant le séjour était horrible. Mais ma gyné travaillant là à mi-temps je n’avais pas d’autre choix que d’accoucher là.
J’ai par contre entendu que les femmes en chambres seule étaient « privilégiées ».
Frigo (oui nous, on n’en avait pas, et on ne pouvait même pas demander à mettre un petit truc dans le leur) , service plus rapide … Bref, le jour où il y aura un 2ème, j’espère que ça se passera mieux !

Allons-y pour les faire-part !

J’ai fait mes faire-part de naissance sur carddreams.be
Je trouve que le prix (pour 60 faire-parts) était vraiment raisonnable. J’ai payé 150€, enveloppe et frais de port inclus.
Je l’avais fait en avance, avec des « trous » pour y mettre la date, l’heure, le poids et la taille de notre princesse.
Le voici (en haut, la face avant et arrière, en bas, l’intérieur) :

faire-part-barre-blog

Je suis une grande fan des renards, c’est donc naturellement que j’ai craqué sur ce modèle de faire-part ! De plus, j’aimais les couleurs vive et sombre à la fois. J’ai créé le texte entièrement.

Le choix du prénom.
Inès , origine espagnole.
Dérivé du prénom français Agnès, que nous trouvions trop vieillot.
Nous voulions un prénom que l’on n’entend pas souvent, mais pas bizarre non plus. On voulait de l’original, pour qu’il n’y en ait pas 10 dans sa classe avec le même prénom, court et facile à écrire. Nous n’aimions pas trop les prénoms se terminant par « A » car vu la région où on habite, les gens risquaient de le prononcer à la germanophone (et bonjour la déformation de son joli prénom).
Je l’avais proposé à l’homme qui l’avait classé avec les « sans réponse ».
2 jours plus tard il me l’a re sorti, comme l’idée du siècle XD (Oui, toujours leur faire croire que l’idée vient d’eux ! XD )
J’étais enceinte de 5 mois et nous avions enfin trouver son prénom. Je cherchais la plupart du temps son prénom dans les livres. Le seul truc que je voulais absolument , c’était l’accent sur le E. J’insiste à chaque fois que je dois l’épeler.
J’aime bien voir la signification du prénom, mais aussi à la description du caractère.
Alors une fois le prénom choisis, j’ai été regarder !
Il signifie : Pur, précieux (J’adore !)
Pour la description du caractère je ne sais plus vous dire exactement mais en lisant je me souviens m’être dit « c’est drôle; on dirait un parfait mélange entre l’Homme et moi ! »

Voilà pour ce long article !

Des bisous

Mo’

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s